Le SaaS, une opportunité pour les éditeurs de logiciel de se ré-organiser.

Voici 3 des axes qui sont à repenser quand on passe au SaaS : 

Editeurs, 3 opportunités pour être plus disruptifs avec le SaaS

Qui innove en France ? La première réponse qui vient à l’esprit est : les start-up. La taille et la complexité administrative des grandes entreprises freinent certains projets d’innovation. Depuis quelques mois, celles-ci font d’ailleurs appel à ces jeunes pousses nées dans le cloud : bienvenue dans l’open innovation. C’est maintenant aux éditeurs de logiciels d’innover grâce au SaaS et donc de se plonger dans « l’esprit start-up ».

 

1-Le SaaS pour être agile

Avant tout, le passage au SaaS pour un éditeur est synonyme d’agilité. Cette façon de travailler s’immisce peu à peu dans l’entreprise et dans tous ses départements : marketing, commerce, finance… même les RH sont impactées puisqu’elles doivent intégrer des notions d’astreinte, de disponibilité 24/7 ou encore la révision de contrats.

C’est également l’occasion de mettre en place des démarches d’innovation comme les démarches DevOps. Ainsi certains font le choix de structurer des équipes spécifiques ou de modifier leur organisation pour mieux mettre en œuvre ce qui a été produit par la R&D. Au-delà des équipes purement techniques (dév et ops), d’autres collaborateurs voient leur méthode de travail changer comme les chefs de projets marketing qui doivent repenser complètement leur stratégie. Ainsi, le DevOps peut avoir des répercussions en amont, sur la façon de concevoir le produit, et en aval pour le lancement d’une nouvelle fonctionnalité, l’amélioration continue de l’expérience client, etc.

 

2-Le SaaS pour revoir ses priorités

Qui sera la cible de cette nouvelle offre SaaS ? Combien ça va me coûter ? Le SaaS permet de dégager du temps…et de l’argent. L’investissement habituellement dédié aux coûts d’infrastructures peut être transféré à d’autres départements. Résultat : les fonctions marketing et de support disposent de plus de budgets pour faire émerger plus rapidement des avantages compétitifs. En effet, s’appuyer sur une technologie cloud est un réel moyen d’accélération pour faire face à la mondialisation et aux business traditionnels.

 

3-Le SaaS pour accélérer la mise sur le marché
La cloud est évidemment synonyme de rapidité, de flexibilité et d’automatisation. « Plutôt que de sortir une version, de la lancer dans la nature et puis de former un club utilisateur 6 mois plus tard pour avoir des retours, nous avons de l’information presque en temps réel. Cela change fondamentalement la manière de travailler et nous permet d’anticiper dans les phases amont de conception, avec des tests grandeurs nature par exemple, des retours rapides et une mise en ligne des évolutions en direct », a raconté Guillaume Lecuyer, Directeur Marketing Produit chez Visiativ Software au dîner du Cercle des éditeurs en décembre 2015. Cependant, la diminution du time-to-market n’a pas que des avantages. Il faut toutefois garder du recul car une mise en production rapide ne permet pas toujours de  revenir en arrière.

télémarketing détection de leads phoning externalisation détection leads Votre organisation

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !